La marine chilienne négocie l’acquisition d’un système de contrôle informatisé pour ses missiles anti-navires SM-30 Exocet lancés depuis ses sous-marins, ont indiqué des sources à Santiago du Chili.

La modernisation a été récemment autorisée à l’exportation par le constructeur européen de missiles, MBDA.

Le pack de modernisation comprend des composants informatiques du système de contrôle du missile MM-40 Block III Exocet pour remplacer les composants analogiques dans les missiles SM-39, permettant l’utilisation du guidage par GPS et ajoutant une capacité d’attaque contre la terre. Entre 10 et 12 exemplaires du SM-39 ont été achetés en 2006 par le Chili pour armer ses 2 sous-marins O’Higgins (Scorpene).

Le reste de l’article est disponible sur le site du journal (sur abonnement)

L'analyse de la rédaction :

Il ne semble pas que la marine nationale ait acheté (au moins pour l’instant) cette modernisation pour ses propres missiles SM-39, embarqués sur ses SNA et ses SNLE.

Référence :

Jane’s (Grande-Bretagne)