• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 mars 2017.

Après le Vietnam et le Bangladesh, la Thaïlande va à son tour se doter d’une force sous-marine. Le premier ministre thaïlandais a révélé que le pays avait finalement choisi la Chine pour fournir ces bâtiments, qui seront basés sur le modèle Yuan 039A en service dans la marine chinoise. Le montant avancé pour le futur contrat ne serait que de 3.6 milliards de baths, soit (...)

0 | 20
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 27 janvier 2017.

Le gouvernement militaire thaïlandais a approuvé l’achat d’un sous-marin à la Chine pour un montant de 380 millions $, ont annoncé mercredi des responsables thaïlandais. L’an dernier, le gouvernement n’avait pas approuvé la vente. Les relations entre la Chine et le plus ancien allié américain en Asie du Sud-Est se sont réchauffées, en particulier depuis que les liens avec (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 septembre 2016.

Juillet 2016, Bangkok annonce son intention d’acquérir trois sous-marins d’attaque chinois. Face à la course aux armements navals qui caractérise la région, le « pays du sourire » ne pouvait être en reste. Retrouvez l’article sur le site.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 juillet 2016.

La marine royale thaïlandaise a relancé son projet d’acheter 3 sous-marins à la Chine, a confirmé le 1er juillet le ministre de la défense, le général Prawit Wongsuwan. Le projet d’un montant d’un milliard $ vise l’acquisition de sous-marins classiques S26T, une version modifiée spécialement pour la Thaïlande (d’où le T) du sous-marin de la classe Yuan (Type 041). Le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 27 juin 2015.

Le Comité des achats auprès de la Marine royale thaïlandaise a voté à la majorité des voies en faveur de l’achat de 3 sous-marins chinois, leur prix est de 355 millions de dollars chacun. L’article est disponible sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 février 2015.

Le constructeur allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) a fait une double proposition à la Thaïlande, proposant des sous-marins U-209/1400mod et des U-210mod. TKMS a présenté récemment à Bangkok les capacités respectives des 2 sous-marins, dans le cadre de la veille permanente des types de sous-marin, par la marine thaïlandaise. Ce programme d’évaluation est (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 janvier 2015.

L’entreprise d’état China Shipbuilding Industry Corporation a officiellement proposé le 12 janvier son sous-marin S-26T au ministère de la défense de Thaïlande afin de renforcer les relations militaires entre Pékin et Bangkok. Depuis 60 ans et le désarmement des 4 sous-marins de la classe Matchanu, la Thaïlande n’a plus de sous-marins. Actuellement, certains (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 mai 2011.

Le Siroco, un des 4 sous-marins Agosta espagnols, que la marine espagnole prévoyait de confier à la Thaïlande, afin d’éviter de payer un couteux grand carénage, continuera d’appartenir à l’Espagne. La Thaïlande, malgré son intérêt initial, a décidé d’acheter 2 sous-marins allemands, beaucoup plus petits et (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 avril 2011.

La marine thaïlandaise veut toujours acheter 6 sous-marins U-206A d’occasion à l’Allemagne, parce qu’ils sont plus adaptés à ses besoins, a déclaré vendredi le chef de la marine thaïlandaise, l’amiral Kamthorn Poomhiran.

0 | 20