• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2017.

Du 22 mai au 3 juillet 2017 s’est déroulé le cours de commandement de sous-marins (COURCO) 2017. Cinq stagiaires français et un stagiaire brésilien ont participé à cette ultime sélection avant d’accéder au commandement d’un sous-marin nucléaire d’attaque. Retrouvez l’article sur le site.

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 940
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 juillet 2017.

Pas moins de 75 membres d’équipage vivent à bord du sous-marin Casabianca, à 300 mètres sous les mers. Ce mastodonte de près de 3.000 tonnes descend par paliers : à chaque étape, son étanchéité est vérifiée. A l’intérieur, les marins se relaient, de jour comme de nuit. Leurs journées sont planifiées à la minute, au rythme des repas pris ensemble à la cafétéria. Grâce à des (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 juillet 2017.

Immersion totale. Lieu inconnu et horaire flou. La seule chose que Fred Tanneau sait en ce mardi, c’est qu’il doit couvrir la visite que rend le chef de l’État à l’équipage du Terrible, un sous-marin nucléaire lanceur d’engins. Depuis son départ de Brest jusqu’aux consignes de confidentialité qui lui ont été données, en passant par le baptême inattendu d’Emmanuel Macron, le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 juillet 2017.

Emmanuel Macron, président de la République, a été hélitreuillé à bord du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Terrible le mardi 4 juillet, pour y effectuer une plongée de quelques heures. Retrouvez l’article sur le site.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 juillet 2017.

Il est 10h, l’hélicoptère princier monégasque se pose sur la base navale de Toulon, accueilli par le vice-amiral d’escadre Louis-Michel Guillaume, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique (ALFOST) et le vice-amiral d’escadre Charles-Henri du Ché, Préfet maritime de la Méditerranée. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 juillet 2017.

Troisième président de la République à plonger à bord d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins, Emmanuel Macron était à la base de l’île Longue ce mardi. Il a voulu rencontrer « celles et ceux qui oeuvrent à la nécessaire permanence de la dissuasion française ». Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 juillet 2017.

Les présidents font connaissance avec l’immensité de leur responsabilité en approchant du nucléaire. Chacun d’eux vient donc forcément à l’Ile Longue pour voir de près le submersible et les missiles qui nourrissent la tranche dans la partie arrière. Pour Emmanuel Macron, c’est donc demain, et c’est donc avec le Terrible, un sous-marin qui avait été lancé par Nicolas Sarkozy (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 juillet 2017.

L’Élysée a confirmé la venue d’Emmanuel Macron mardi, à la base opérationnelle des sous-marins nucléaires de l’Île Longue. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 juin 2017.

DCNS vient d’effectuer un nouveau tir d’essai de la torpille F21 dans le cadre du programme Artémis piloté par la Direction Générale de l’Armement (DGA). Ce dernier vise à doter tous les sous-marins nucléaires de la Marine nationale de cette torpille lourde, la plus performante de sa génération. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 juin 2017.

Le 31 mai 2017 à Toulon, l’amiral Christophe Prazuck, chef d’état-major de la marine, a effectué une visite sur le chantier d’accueil des futurs sous-marins Barracuda en présence de la direction du chantier. L’enjeu est d’accueillir six sous-marins nucléaires d’attaque de type « Suffren », là où aujourd’hui, sont accueillis et entretenus les sous-marins de type « Rubis ». (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 mai 2017.

Derrière les larges baies vitrées du carré des officiers du Centre d’interprétation et de reconnaissance acoustique (CIRA pour les intimes), la rade s’étend et l’Arsenal s’active. Mais sur les banquettes bleu-azur où nous rencontrons l’« oreille », le temps est suspendu. Les sons du monde terrestre sont restés derrière la porte.Peut-être est-ce parce que le premier-maître (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 mars 2017.

Le 21 mars 1972, le SNLE Le Redoutable revenait de sa première patrouille de dissuasion, débutée le 28 janvier 1972. Le capitaine de vaisseau Bernard Louzeau, premier commandant du Redoutable rapporte que « la patrouille s’est déroulée sans aucun souci. Rien à signaler – RAS durant cette première patrouille ponctuée de lancements fictifs. » Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 mars 2017.

Une météo guère clémente n’a pas gâché la fête des champs golot organisée par la société des fêtes ce samedi place des Vosges. Une énième édition marquée par un clin d’œil au sous-marin Saphir, filleul de la ville. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 mars 2017.

Entré en cale sèche en octobre 2015 à Toulon, le sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste est sorti de bassin le 9 mars. DCNS, qui a conduit l’arrêt technique majeur de ce bâtiment, a repassé la main à son équipage, sous la responsabilité duquel vont maintenant être réalisés les essais à quai puis en rade avant de poursuivre au large de Toulon. S’en suivra une intense phase (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 mars 2017.

C’est un parrainage assez atypique. Depuis 13 ans maintenant, le département de la Haute-Marne s’associe au sous-marin nucléaire français Le Téméraire. Ce partenariat permet à des collégiens de visiter ce type d’engin. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 mars 2017.

Jeudi 2 mars, le chef d’état-major des armées s’est déplacé à Cherbourg, accompagné de l’amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine Nationale, afin de se rendre sur le chantier des nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque type Barracuda dans les locaux de DCNS. Le programme Barracuda permettra le renouvellement des 6 SNA actuels (type Rubis), lorsqu’ils auront atteint 35 (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 février 2017.

Amiral, à l’heure où nous célébrons les 50 ans de la mise à l’eau du Redoutable et les 45 ans de la création de la force océanique stratégique, pouvez-vous nous dire quelles ont été les dates marquantes / ou les principales évolutions au fil de ces années ? Retrouvez l’article sur le site.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 février 2017.

Ils restent tapis 70 jours dans les profondeurs de l’océan, invisibles. Leur mission : délivrer l’arme nucléaire si le président français en donne l’ordre. Leur règle d’or : le silence. Quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) assurent la dissuasion nucléaire française - outre les bombardiers stratégiques -, se relayant selon une feuille de route secrète. (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 940