Près de 15 jours après le séisme et le tsunami qui ont ravagé les côtes chiliennes, l’ampleur des dégâts qu’ils ont provoqués sur la base navale de Talcahuano, la plus importante du Chili, commence à apparaitre.

Peu de temps après le séisme, ordre a été donné aux sous-marins présents sur la base d’appareiller avec un équipage réduit. Les 2 sous-marins chiliens de la classe Scorpène (O’Higgins et Carrera) et un U-209 (le Thompson) ont ainsi appareillé peu de temps avant que la vague du tsunami n’ajoute à la dévastation.

Il se confirme cependant que le Carrera a été fortement heurté par une vague et qu’il a heurté le fond de la mer avec violence. Les dégâts qu’il a subi n’ont pas pu encore être évalués.

Plus inquiétantes sont les informations concernant 2 sous-marins, un U-209 chilien (le Simpson)et un U-209 équatorien (le Shyri) qui se trouvaient en cale sèche au sein de la base navale. Ils semblent avoir été fortement touchés et tous les 2 pourraient avoir subi des dégâts tellement importants qu’ils pourraient ne pas être réparés.

Référence :

Poder Naval (Brésil)