• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 mai 2019.

L’Orion est projeté au cœur d’un important dispositif qui permet d’éprouver l’interopérabilité entre les marines européennes et l’OTAN. En effet, le Standard Nato Mine Counter Measures Group 2 (SNMCMG2) – qu’intègrera l’Orion de mi-mai à fin juillet – est également présent pour l’exercice. Retrouvez l’article sur le (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 580
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 août 2019.

Une fois encore, il sera impossible pour les riverains de se rendre sur la plage de l’Abri Côtier. Pour des raisons de sécurité évidente, un arrêté municipal a été pris et la plage sera interdite d’accès au public, car, ce mercredi, dès 9 heures, les plongeurs démineurs de Cherbourg vont intervenir sur la plage de l’Abri Côtier pour éliminer un explosif : un obus datant de la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 août 2019.

Ce jeudi, dans la matinée, la mairie de Wissant a alerté le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez après la découverte d’une mine anti-char sur la plage de Strouanne à Wissant. Le groupe des plongeurs-démineurs de la Marine nationale a recommandé une intervention rapide étant donné la dangerosité effective de la munition encore (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juillet 2019.

Pêchée la semaine dernière par un chalutier au large de Courseulles-sur-Mer, puis remise à l’eau, une mine allemande datant de la Seconde Guerre mondiale a été détruite, jeudi 25 juillet 2019, par les plongeurs-démineurs. L’engin explosif contenait 300 kg d’équivalent TNT. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 juillet 2019.

Depuis le début de l’année, c’est devenu une habitude pour les Ansériens. Une fois encore, des munitions ont été retrouvées et seront détruites par les plongeurs démineurs de Cherbourg. Une opération de déminage aura lieu jeudi, entre 9 heures et 12 heures sur la plage de Oye-Plage. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 juillet 2019.

Convoyés en cargo, les deux chasseurs de mines tripartites (CMT) de la Marine nationale déployés ces derniers mois au Moyen-Orient sont revenus hier à Brest. Ils en étaient partis le 4 février en pontée du Trina. Pour leur transit retour, ils ont pris place sur un autre navire spécialisé dans le transport de colis lourds de l’armement allemand SAL Heavy Lift, en (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 juin 2019.

La sympathique et charmante station balnéaire du bord de la Somme Quend, avait perdu sa quiétude habituelle en ce jeudi 20 juin. Et pour cause depuis 7 heures du matin, les militaires de la Marine Nationale basés à Cherbourg étaient en action et avaient pour mission la destruction pure et simple d’un engin datant de la seconde guerre mondiale. Retrouvez l’article sur (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 juin 2019.

La guerre des mines, version drone, est devenue réalité à Brest. Thales a validé un système unique au monde qui permet de détecter et traiter les mines sous-marines à distance. Français et Anglais se retrouvent dans le même bateau. Enfin d’ailleurs, à terme, sans personne à bord ! Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 juin 2019.

C’est le dernier élément du nouveau système robotisé de guerre des mines développé par Thales dans le cadre du programme franco-britannique MMCM. Après le drone de surface (USV) et son sonar remorqué TSAM, ainsi que le drone sous-marin A27 équipé d’une antenne SAMDIS, qui tous ont passés avec succès leurs essais d’acceptation fin mai, le robot télé-opéré (ROV) Multi-Shot Mine (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 juin 2019.

Une munition historique de la seconde guerre mondiale a été découverte hier après-midi sur l’île de Cézembre, située en face de Saint-Malo. La zone, qui a été balisée, sera examinée par les démineurs de la Marine nationale ce lundi. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 mai 2019.

Les trois Groupements de Plongeurs Démineurs de la Marine nationale, ainsi que l’Ecole de plongée de Saint-Mandrier, vont être dotés de nouvelles vedettes. Ces engins d’une longueur d’environ 24 mètres devraient être prochainement commandés par la Direction Générale de l’Armement dans le cadre d’un appel d’offres pour lequel les industriels en lice avaient jusqu’à la fin (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 mai 2019.

Le chasseur de mines Orion a rejoint une force navale internationale, formée de 16 navires, un sous-marin et 5 drones sous-marins, qui participe du 29 avril au 10 mai à un exercice de lutte contre les mines au large des Baléares : Spanish Minex 19. Au total, ce sont 900 marins de 17 pays qui participent à cet exercice. Ils mettront en oeuvre différentes procédures (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 avril 2019.

Depuis le début de l’année, c’est devenu une habitude pour les Ansériens. Une fois encore, des munitions ont été retrouvées le 14 avril. Une opération de déminage va avoir lieu sur l’une des plages de Oye-Plage et, pour des raisons évidentes de sécurité, la plage de l’Abri Côtier sera interdite d’accès au public mercredi de 9 heures à 13 heures. La gendarmerie de Saint-Omer (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 avril 2019.

eudi 18 avril 2019, vers 5 heures du matin, le bateau de pêche Tangaroa remonte une bombe allemande datant de la Seconde Guerre Mondiale dans ses filets. Rapidement, le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Manche est appelé à intervenir pour remettre à l’eau l’engin en sécurité. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 mars 2019.

Le 28 mars 2019, au large de la Camargue, un pêcheur a ramené dans ses filets une bombe de 30 kg équivalent TNT de type DT1 datant de la seconde guerre mondiale. Le pêcheur a contacté le sémaphore de Couronne qui a envoyé le groupement de plongeur démineur (GPD) de la Méditerranée intervenir sur la munition. Fort heureusement, cette munition n’a provoqué aucun accident. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 mars 2019.

Une nouvelle fournée de munitions a été découverte et détruite ce mercredi 27 mars à Oye-Plage, au moins la troisième depuis le début de l’année, a-t-on appris par l’intermédiaire d’un communiqué de la préfecture maritime. Cette fois, il s’agit de 70 grenades, 36 obus, 3 bombes de tranchée et 3 obus de mortier de 80 mm qui ont été découverts par le Groupe de plongeurs-démineurs (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 mars 2019.

C’est devenu une habitude. Depuis le début de l’année, régulièrement des munitions, de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, sont découvertes sur la plage des Escardines. Mercredi matin, rebelote. On ignore quand ces obus et grenades seront détruits par les plongeurs démineurs de Cherbourg. Début janvier, ils sont déjà intervenus sur la plage des Escardines pour (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 mars 2019.

Du lundi 18 février au jeudi 07 mars 2019, l’opération internationale de guerre des mines, organisée dans le cadre de la mission Historical Ordonance Disposal (HOD), s’est déroulée en Manche et mer du Nord, au large du Tréport plus exactement. Ces opérations interalliées sont conduites chaque année en Manche et mer du Nord depuis 1996, afin d’éliminer les munitions à (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 mars 2019.

Une opération internationale de guerre des mines, organisée dans le cadre de la mission Historical Ordnance Disposal (HOD), s’est tenue en Manche et mer du Nord pendant près de trois semaines. L’opération a été conduite du 18 février au 7 mars 2019 par la force de guerre des mines de l’OTAN, le Standing Nato Mine Countermeasures Group 1, dirigé depuis la frégate danoise (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 580