0 | 20 | 40
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 25 avril 2014.

Le Centre d’Instruction et d’Entraînement Amiral Átila Monteiro Aché de la marine du Brésil, spécialisé dans les sous-marins, a donné des cours d’évacuation d’un sous-marin en détresse à 12 sous-mariniers sud-africains. C’est la réservoir d’entraînement à l’évacuation sous-marin, de 20 mètres de profondeur et simulant un sous-marin en détresse, qui a été utilisé. Les stagiaires (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 avril 2012.

Un des 3 sous-marins achetés par l’Afrique du Sud, a passé plus de 3 ans au sec. Il devrait y rester encore pendant plusieurs mois pendant que la marine sud-africaine attend de nouvelles batteries.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 décembre 2010.

La première période de maintenance d’un sous-marin U-209 à se dérouler en Afrique du Sud a été lancée. La majorité des travaux de cette période de maintenance remise en état sera consacrée à des maintenances de routine et au remplacement de certaines pièces, et très peu à des réparations. La plupart de ces travaux ne sont pas maîtrisés par la main d’oeuvre locale, d’importants (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 novembre 2010.

Même s’il n’était pas en réparations, le sous-marin sud-africain SAS Manthatisi ne pourrait pas prendre la mer car il n’a pas d’équipage entraîné, ont appris les députés sud-africains mardi dernier.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 août 2008.

La sélection de German Submarine Consortium (GSC) — mené par MAN Ferrostaal — comme fournisseur préférentiel des sous-marins sud-africains a été une telle farce que la possibilité de corruption est devenue une quasi-certitude.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 juin 2008.

La marine sud-africaine a lancé une campagne agressive de dissuasion contre les navires étrangers péchant illégalement dans les eaux écologiquement sensibles des îles de Marion et du Prince Edward, à la suite d’une première campagne de sous-marin là-bas.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 mai 2008.

La forte pluie tombant mercredi 21 mai était un avertissement qui symbolisait l’arrivée du Queen dans la flotte sud-africaine. Le dernier des 3 sous-marins U-209, longtemps attendu, appartenant à la marine sud-africaine, est finalement arrivé à la base navale de Simon’s Town le 22 mai, accompagné par le SAS (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 janvier 2008.

La force sous-marine de la marine Sud-Africaine est incapable de faire naviguer tous ses nouveaux sous-marins de la classe Manthatisi à cause de problèmes de financement et de personnel. La marine a pris livraison de 2 sous-marins de cette classe et une 3è est prévu en mai 2008.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 octobre 2007.

L’info était passée quasi-inaperçue et il faut dire que les grandes marines occidentales avaient plutôt intérêt à se faire oublier. Heureusement, le portail des sous-marins veille au grain. L’article est disponible sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 septembre 2007.

Un unique sous-marin Sud-Africain a rendu mardi certains commandants de l’OTAN rouges de honte puisqu’il a “coulé†tous les navires du Nato Maritime Group participant à des exercices avec la Marine Sud-Africaine au large de la côte du Cap. Le S101 — le SAS Manthatisi — n’a pas seulement réussi à échapper à toute détection par un groupe de recherche commun de l’OTAN et (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 septembre 2007.

La Marine d’Afrique du Sud a mené la charge lors de l’ouverture d’un exercice multinational au large de la côte sud-ouest du pays. L’exercice entre la Marine Sud-Africaine et le Nato’s Standing Maritime Group 1 (NSMG1) de l’OTAN a commencé lundi par des manoeuvres en formation au large du cap Western. Le NSMG1 est l’une des 4 forces de réaction maritime immédiate de (...)

0 | 20 | 40