Les opérations de recherche de l’épave du sous-marin argentin San Juan par la compagnie américaine Ocean Infinity n’ont donné aucun résultat après 20 jours. La conclusion est que le sous-marin ne se trouve pas à proximité de l’endroit où s’était produit ce qui avait été analysé comme l’implosion de la coque.

A l’époque, cette « anomalie hydroacoustique » avait été enregistrée 3 heures après et à 30 nautiques de l’endroit où le sous-marin avait établi ses dernières communications. Le ministre argentin de la défense, Oscar Aguad, et les familles des 44 marins disparus ont été informés du résultat des 20 premiers jours de recherche, sur les 60 prévus par l’appel d’offres.

Désormais, l’attention se focalise sur l’endroit où 3 tentatives de communication avaient été faites depuis le San Juan — après la supposée implosion. C’est vers cette position que l’Ocean Infinity se dirige pour continuer les recherches.

Référence :

InfoBAE (Argentine)