Dans les dernières de l’opération de recherches, le navire Seabed Constructor a retrouvé et identifié les restes du sous-marin argentin San Juan, qui avait disparu le 15 novembre 2017 avec 44 membres d’équipage.

« Le ministère de la défense et la marine argentine confirment que le point d’intérêt 24 identifié par l’entreprise Ocean Infinity, chargée des recherches, a été observé par un drone télécommandé par 800 m de profondeur. Il a été positivement identifié comme étant le sous-marin San Juan, » a annoncé publiquement le ministère, quelques minutes après en avoir informé les familles des disparus.

Dans la nuit de jeudi, le navire d’Ocean Infinity, qui se disposait à arrêter les recherches commencées il y a 60 jours, avait découvert un objet d’environ 60 m de long par 800 m de fond, qualifié de “forte probabilité”. Après une nouvelle analyse des images, il a été confirmé qu’il s’agissait bien du sous-marin.

L’épave se trouve dans un secteur de profonds canyons sous-marins, à quelques km au nord de la dernière position connue du sous-marin et de la position où une implosion avait été enregistrée.

L’entreprise Ocean Infinity, qui avait signé un contrat “sous réserve de succès” avec le gouvernement argentin, pourra donc recevoir les 7 millions $ prévus.

Référence :

Clarín (Argentine)