Presque 20 jours après la disparition du sous-marin argentin San Juan, le ministre de la défense Oscar Aguad a confirmé que les membres de l’équipage étaient tous morts. Il a de plus révélé que le commandant du sous-marin avait déjà signalé un « incident similaire ».

Selon le ministre, le problème signalé par le San Juan, à savoir une entrée d’eau par le schnorchel provoquant un court-circuit dans la batterie, se serait déjà produit.

« Il y a déjà eu un incident similaire. De l’eau est entrée par le schnorchel, à ceci près que l’eau n’est pas arrivée jusqu’aux batteries. Le commandant l’avait constaté et demandé que, lorsque le sous-marin subirait des réparations en 2018, ce problème soit réparé, » a expliqué le ministre.

Référence :

La Nación (Argentine)