Deux missiles nucléaires Trident ont été lancés depuis un sous-marin de l’US Navy en plongée au large de la côte de Floride.

Lancement d’un missile

L’USS Tennessee a lancé mardi 2 missiles ballistiques Trident II D5 en océan Atlantique, augmentant la série impressionnante de tirs réussis de Trident D5 : 119 depuis 1989.

Le lancement a aussi été le premier utilisant un nouveau kit d’essai développé par Lockheed Martin pour convertir des missiles opérationnels en véhicules d’essai.

"Ce test était important pour garantir la crédibilité et la fiabilité du missile ballistique," a déclaré le vice-présent de Lockheed, Tory Bruno. "Ce test était encore plus significatif parce que le nouveau kit de test augmente l’efficacité du rigoureux programme d’essai de la Navy."

Les kits de test sont constitués de composants spécifiques ou sur étagère et comportent des instruments de télémétrie en vol et des équipements de sécurité.

Le Trident II D5 constitue l’essentiel de la dissuasion nucléaire des Etats-Unis depuis 1990. Il est transporté à bord d’une douzaine de sous-marins de la classe Ohio, y compris le Tennessee. Le missile de 54 tonnes à 3 étages a une portée nominale de 6.400 km. Il est équipé de véhicules de rentrée multiples qui peuvent être pointées individuellement.

Le département de la défense exige des tests réguliers des missiles pour garantir qu’ils fonctionneraient correctement. La présence du D5 dans l’arsenal nucléaire a été prolongée lorsque les Etats-Unis ont décidé de conserver en service les sous-marins de la classe Ohio plus longtemps que prévu à l’origine.

Référence :

United Press International (Etats-Unis)