Le futur porte-avions de la Marine nationale sera nettement plus massif que le Charles de Gaulle (42.500 tonnes à pleine charge). Pour quel tonnage ? Selon nos informations, il pèsera au moins 70.000 tonnes pour pouvoir accueillir sur son pont le futur avion de combat européen (NGF), qui lui pèsera plus de 30 tonnes (contre 24 tonnes maximum au Rafale). Soit une hausse de son tonnage de plus de 64%. Le ministère des Armées a toutefois souhaité mettre le holà aux surenchères des marins, qui imaginaient déjà un porte-avions deux fois plus massifs que le Charles-de-Gaulle. C’est raté pour le moment.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

La Tribune