Une nouvelle image apparue sur internet le 21 juin fournit la confirmation de la plus récente version du sous-marin nucléaire d’attaque chinois Type 093.

Une nouvelle version du sous-marin nucléaire d’attaque chinois Type 093

Publiée sur des forums chinois, l’image montre que le nouveau sous-marin de la classe Shang semble avoir une nouvelle “bosse” après le massif (le kiosque) qui pourrait être destinée à réduire les tourbillons qui émergent de la base du massif, ce qui peut aider à réduire la trainée et le bruit.

Un article publié le même jour sur Guancha.com prétend que le sous-marin utilise aussi une version à lancement vertical du missile de croisière anti-navire YJ-18 et une version navalisée du missile de croisière d’attaque contre la terre à longue portée DF-10. La nouvelle photographie ne permet cependant pas de confirmer que la “bosse” cache des missiles de croisière à lancement vertical.

On ignore quelle est la place exacte de ce sous-marin dans le programme Shang. Le rapport 2016 du Pentagone sur l’armée chinoise indiquait il y a quelques mois que la Chine continuait d’améliorer sa force de SNA et que 4 sous-marins de la classe Shang rejoindrait la flotte. Le rapport citait un système de lancement de missiles la verticale et la capacité de lancer le YJ-18.

Depuis quelques temps, certaines informations évoquent la possibilité que, à partir du 3è exemplaire, les sous-marins aient été allongés par rapport aux 2 premiers Shang. Peut-être pour recevoir un Dry Dock Shelter comme cela semble être le cas sur la photo. Même si son authenticité ne peut être garantie, il pourrait s’agir du 3è exemplaire. Cette version est baptisée Type 093A.

Cependant, il y a aussi des informations fiables qui indiquent que les Chinois ont développé un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière (SSGN), baptisé Type 093G.

Référence :

Jane’s (Grande-Bretagne)