• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 mars 2018.

Un sous-marin nucléaire de la Royal Navy rejoint l’Arctique pour participer, pour la première fois depuis plus d’une dizaine d’années, à un exercice avec deux sous-marins de l’US Navy. L’exercice “Ice Exercise 2018” qui a commencé le 7 mars, a pour objectif de tester la préparation opérationnelle en Arctique, accroitre la connaissance de la région, mieux comprendre cet (...)

0 | ... | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | ... | 420
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 avril 2011.

Les problèmes de conception du sous-marin nucléaire britannique HMS Astute ont conduit les marins à subir de “mauvaises conditions de vie” en raison de locaux vie de petite taille et encombrés, selon un rapport secret rédigé par le ministère britannique de la défense.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 avril 2011.

Après avoir tiré des missiles de croisière Tomahawk sur la Libye, le sous-marin nucléaire HMS Triumph a regagné en fin de semaine dernière sa base de Devonport. Dans la nuit du 19 au 20 mars, le SNA britannique avait, notamment, participé à la première salve de Tomahawk tirée depuis les bâtiments anglo-américains contre les systèmes de défense aérienne des forces fidèles au (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 mars 2011.

La Royal Navy pourrait manquer de missiles de croisière Tomahawk après qu’un cinquième de son stock de missiles ait été utilisé contre la Libye, ont indiqué des sources.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 mars 2011.

Les réacteurs nucléaires embarqués à bord des sous-marins nucléaires britanniques sont "potentiellement vulnérables" : des accidents nucléaires dramatiques pourraient survenir car les règles les plus récentes de sécurité n’y sont pas respectées, indique un rapport, largement censuré [certains paragraphes sont blanchis pour des raisons de protection du secret], rendu public par (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 décembre 2010.

Le chantier naval BAE Systems avait prévu de provoquer ce vendredi au lancement en grande pompe du plus récent sous-marin nucléaire d’attaque de la Royal Navy, l’Ambush.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 décembre 2010.

Nous avons encore assisté, ce week-end, à un emballement médiatique dans l’affaire du naufrage du Bugaled Breizh. A l’origine de ce nouvel épisode, un témoignage anonyme relançant les soupçons autour de l’implication d’un sous-marin nucléaire d’attaque britannique, en l’occurrence le HMS Turbulent, dans la perte du chalutier breton, en janvier (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er décembre 2010.

Le sous-marin nucléaire qui s’était échoué sur un banc de galets au large de l’Ecosse, devrait reprendre ses essais à la mer en décembre, a annoncé Peter Luff, ministre britannique de la défense.

0 | ... | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200 | ... | 420