• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 septembre 2018.

Le lundi 24 septembre 2018 à 11h00, le contre-amiral Antoine Lecoq, adjoint au commandant des forces sous-marines et de la force océanique stratégique, fera reconnaitre le capitaine de vaisseau Olivier Burin des Roziers comme commandant de l’équipage rouge du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Vigilant. Il succède ainsi au capitaine de vaisseau Rémi Thomas. (...)

0 | 20 | 40
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 24 janvier 2019.

A la fois marins et soignants, les infirmiers sous-mariniers doivent être capables de faire face à toutes les pathologies lorsqu’ils sont en mer. Dans les sous-marins nucléaires (SNLE), ils plongent durant deux mois sans aucune possibilité d’assistance. Reportage à Brest auprès de l’équipe médicale du Vigilant. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 septembre 2018.

Le lundi 24 septembre 2018 à 11h00, le contre-amiral Antoine Lecoq, adjoint au commandant des forces sous-marines et de la force océanique stratégique, fera reconnaitre le capitaine de vaisseau Olivier Burin des Roziers comme commandant de l’équipage rouge du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Vigilant. Il succède ainsi au capitaine de vaisseau Rémi Thomas. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2018.

Fierté et humilité, deux qualités que le président de la République avait attribuées aux sous-mariniers, lors de sa plongée à bord du Terrible, le 4 juillet 2017. Ce sont ces mêmes qualités qui viennent à l’esprit quand on écoute les quatre officiers féminins qui viennent de passer plus de deux mois et demi sous l’eau. Fierté, car c’est une première et de défi a été relevé. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2018.

Comme leurs 110 collègues masculins, Camille, Harmonie et Pauline ont eu le droit à un baptême en règle à leur arrivée à bord du Vigilant, l’un des quatre sous-marins nucléaires basés à l’Ile Longue, dans le Finistère. « La désignation d’un parrain, et l’absorption d’un bol d’eau de mer et d’un verre de champagne », précise le capitaine de frégate Matthieu, commandant en second du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2018.

La ministre des Armées, Florence Parly, a reçu les quatre premières femmes officiers à servir à bord d’un sous-marin français. Elle a souhaité mettre à l’honneur ces pionnières qui reviennent d’une patrouille de plus deux mois à bord de l’un des quatre sous-marins nucléaires lanceur d’engins (SNLE) dont dispose la France. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 février 2017.

Ils restent tapis 70 jours dans les profondeurs de l’océan, invisibles. Leur mission : délivrer l’arme nucléaire si le président français en donne l’ordre. Leur règle d’or : le silence. Quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) assurent la dissuasion nucléaire française - outre les bombardiers stratégiques -, se relayant selon une feuille de route secrète. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 16 novembre 2016.

Quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) assurent la dissuasion nucléaire française - outre les bombardiers stratégiques -, se relayant selon une feuille de route secrète. Pour les 110 membres d’équipage du sous-marin Vigilant, un long huis clos commence dès que l’imposante silhouette quitte son port d’attache de l’Ile Longue à l’ouest de la France. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 octobre 2016.

Ils viennent de plonger pour 70 jours dans les profondeurs de l’océan. Leur mission : délivrer l’arme nucléaire si le président en donne l’ordre. Leur règle d’or : le silence. Pour les 110 membres d’équipage du sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Vigilant, la vie à bord commence quand la longue silhouette du cétacé noir quitte son port d’attache de l’Ile Longue, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 avril 2016.

Yves Auvinet, président du Conseil départemental de la Vendée a réaffirmé, ce lundi 25 avril, le soutien du Département aux forces armées à travers l’opération « Vendée- Le Vigilant » et son engagement à faciliter la mobilisation de ses agents au sein de la réserve militaire. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 avril 2016.

Depuis 2008, la Vendée parraine le sous-marin nucléaire, Le Vigilant. Chaque année, des lycéens plongent à la rencontre des équipages de ce fleuron de la Marine nationale. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 janvier 2016.

6 membres d’équipage du sous-marin nucléaire lanceur d’engins "Le Vigilant" étaient au lycée Jean-Monnet le 7 janvier pour expliquer leur métier et les perspectives de carrière. Une ouverture vers le milieu professionnel qui rentre dans le cadre de la semaine d’orientation du lycée. L’article est disponible sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 décembre 2015.

Du 29 septembre au 1er octobre 2015, une délégation du Vigilant équipage rouge s’est rendue sur la BA116 de Luxeuil (70), répondant à l’invitation du groupe de chasse 1/2 « Cigognes ». La fameuse « escadrille des cigognes » est la formation la plus ancienne de l’armée de l’air, comme le rappellent sur son insigne les cigognes de Fonck, l’« As » aux soixante-quinze victoires, (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 décembre 2015.

Le trophée du Ponant : 90 nautiques contre la montre sur J80, des amers à virer en rade de Brest, en Iroise et en baie de Douarnenez, départ et arrivée devant le Portzig. Pour relever le défi, quatre hommes, le MT Vincent, le PM Cédric, l’EV1 Jean-Matthieu et le LV Pierre-Henri, bien décidés à défendre les couleurs des forces sous-marines et de leur unité, le Vigilant (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 3 juillet 2014.

Les conseillers jeunes, intercommunautaires et municipaux, ont vecu, mercredi, une journée dont ils se souviendront longtemps. Tôt le matin, le groupe a pris la route pour Brest (Finistère), plus précisément pour l’Île Longue, base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE). Ils avaient rendez-vous avec l’un des fleurons de la marine de guerre nationale, le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 novembre 2013.

15 élèves de seconde professionnelle du lycée Jean-Monnet ont reçu la visite de 8 membres d’équipage du sous-marin Le Vigilant. Un premier contact d’un projet qui se terminera par la visite du sous-marin à Brest en mai prochain.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 novembre 2013.

Le prochain tir de validation du missile M51, à partir du sous-marin nucléaire le Vigilant, devrait intervenir avant la fin de l’année. Jamais la pression n’avait atteint un tel niveau à bord d’un SNLE de l’Ile-Longue.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juin 2013.

L’échec du tir d’un missile stratégique français, le 5 mai dernier, depuis un sous-marin nucléaire lanceurs d’engins (SNLE) Le Vigilant en plongée au large du Finistère, confirme, si besoin était, que cette technologie reste bien l’une des plus complexes du monde.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 mai 2013.

L’échec du tir de validation d’un missile stratégique M51, le 5 mai au large de Penmarc’h (Finistère), depuis le sous-marin Le Vigilant est "embêtant", reconnait-on dans les hautes sphères de la Défense. "Embêtant", mais pas plus, car on assure qu’il ne s’agit pas d’un problème systémique, qui remettrait en cause la technologie même du missile ou de son (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 mai 2013.

Le tir de missile M51 du 5 mai était en réalité une première depuis que la force de dissuasion existe. Jamais depuis l’entrée en service du premier SNLE (sous-marin nucléaire lanceur d’engins) français Le Redoutable, en décembre 1971, un tir n’avait été préparé dans les conditions réelles d’un lancement stratégique inopiné depuis un sous-marin en patrouille opérationnelle. Cela (...)