A la fois marins et soignants, les infirmiers sous-mariniers doivent être capables de faire face à toutes les pathologies lorsqu’ils sont en mer. Dans les sous-marins nucléaires (SNLE), ils plongent durant deux mois sans aucune possibilité d’assistance. Reportage à Brest auprès de l’équipe médicale du Vigilant.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Actu Soins