Le sous-marin péruvien Arica a effectué du 6 au 9 mai une escale à la base navale de Mayport (Floride) pour renforcer les relations entre les 2 pays.

Le sous-marin péruvien Arica

Peu après l’arrivée du sous-marin à Mayport, des officiers du croiseur Vicksburg ont organisé un cocktail avec les officiers de l’Arica, lançant la longue liste d’événements destinés à renforcer les relations entre les marines américaine et péruvienne pendant que l’Arica était à quai. Promouvoir les relations de partenariat avec les nations de la région est une mission du Naval Forces Southern Command (NAVSO).

"Des visites comme celle de l’Arica, sont de parfaits exemples de la manière dont nous construisons des partenariats forts dans cette région," a indiqué le commandant du NAVSO, le contre-amiral James W. Stevenson Jr. "L’escale de l’Arica ici à Mayport nous donne l’opportunité de continuer à renforcer l’interopérabilité et les relations avec l’un de nos plus proches partenaires régionaux, la marine péruvienne."

Pendant qu’il était au port, l’équipage de l’Arica a eu la possibilité de se reposer et d’utiliser les installations de distractions et médicales de la base.

"Je suis très heureux d’être ici aux Etats-Unis," a indiqué le chef torpilleur péruvien Joaquin Castillo. "C’est la première fois que je viens et c’est une superbe occasion de voir la base et de travailler avec des navires et des avions américains."

Le sous-marin n’en est pas à sa première coopération avec les Etats-Unis et d’autres nations de la région. En 2007, l’Arica a participé à la phase du Pacifique d’UNITAS 48-07.

"Pour s’entraîner à l’interopérabilité entre pays, il faut le faire mer, et c’est ce que nous avons fait l’an dernier [pendant UNITAS]" a indiqué le commandant de l’Arica, le Cmdr. Percy Perez. "Je pense que nous avons déjà développé des liens très étroits avec l’US Navy, et nous espérons à nouveau travailler avec des unités américains à l’avenir. Nous sommes très reconnaissants du soutien que nous apporte la base de Mayport et nous nous sentons très confortables ici."

L’Arica participe à la Diesel Electric Submarine Initiative (DESI). Le programme DESI coordonne l’entraînement entre les marines des Etats-Unis et étrangères, se concentrant sur la lutte anti-sous-marine. La capacité des sous-marins à propulsion diesel-électrique à avancer en silence représente un défi pour les capacités de détection des navires et des avions. Ces sous-marins sont seulement utilisés par des marines étrangères, les Etats-Unis dépendent donc de pays comme le Pérou pour effectuer ces exercices d’entraînement.

Référence :

US Navy