Le sous-marin péruvien Arica a quitté le 10 juillet la base navale de Point Loma pour regagner le Pérou, après avoir participé avec l’US Navy à la Diesel Electric Submarine Initiative (DESI).

Pendant son séjour de 3 mois dans la zone de responsabilité de la 3 è Flotte, l’Arica a effectué des entraînements avec des unités aériennes et de surface.

L’Arica a joué le rôle d’agresseur sous-marin principal lors des exercices COMPTUEX (Composite Unit Training Exercise) et JTFEX (Joint Task Force Exercise) du groupe du porte-avions USS Nimitz Carrier. Il a aussi effectué des entraînements avec plus de 40 hélicoptères et avions de patrouille maritime pendant l’ASWEX (Antisubmarine Warfare Exercise) de la Helicopter Maritime Strike Weapons School Pacific.

L’exercice ASWEX a duré 6 jours. il s’agit du plus important exercice de lutte anti-sous-marine pour un entraînement au niveau de l’unité sur toute la côte ouest.

L’Arica a fourni l’entraînement anti-sous-marin le plus réaliste possible pour les forces américaines, a déclaré le responsable de l’entraînement de la 3è Flotte, le Cmdr. John Doney.

"Les sous-marins diesel sont les plus difficiles à détecter, et l’Arica s’est révélé une cible formidable pendant les exercices", a déclaré Doney.

"L’entraînement a été particularisé pour chaque équipage et a fourni une instruction inégalable pour nos marins. C’est important parce que les sous-marins diesel sont la plus grande menace pour notre marine," a expliqué Doney.

DESI est un partenariat qui permet aux marines des Etats-Unis et d’autres pays partenaires de travailler ensemble pour entraîner et tester des capacités de lutte anti-sous-marine au travers d’opérations tactiques, de tests de systèmes d’armes et de manœuvres rapprochées. Cet entraînement particulier aide les marines péruvienne et américaine à entraîner leurs équipages et à tester des capacités tout en aidant à renforcer la coopération bilatérale et à améliorer l’interopérabilité.

Référence :

US Navy