Le commandant de la Marine royale canadienne a présenté des excuses, jeudi, aux marins qui avaient combattu un incendie meurtrier à bord du sous-marin NCSM Chicoutimi, en 2004, qualifiant d’inacceptable le report de cinq ans dans la publication d’une étude sur leur état de santé.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

L’actualité (Canada)