Cinq semaines après son appareillage de Toulon, et un mois tout juste après leur entrée en action en zone irako-syrienne, le porte-avions Charles-de-Gaulle et ses aéronefs termine aujourd’hui la séquence a priori la plus guerrière de son déploiement. Le groupe aéronaval est resté en escale à Limassol (Chypre) entre le 30 mars et le 5 avril, avant de reprendre une troisième et dernière semaine d’opérations en mer.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Mamouth