L’Inde devrait signer cette semaine avec la Russie un accord de près de 3 milliards de $ sur la location d’un autre sous-marin nucléaire d’attaque qui sera adapté et équipé de senseurs de systèmes de communications indiens.

Ce contrat pour un sous-marin de la classe Akula — baptisé “Chakra III” après les 2 premiers sous-marins similaires déjà loués à la Russie — sera le plus important signé avec la Russie après celui signé l’an dernier pour des missiles de défense aérienne S-400 (5,5 milliards $).

Selon des sources, l’accord intergouvernemental devrait être signé le 7 mars et le sous-marin serait livré vers 2025 après la reconstruction presque complète d’une coque mise sous cocon dans un chantier naval russe.

Le Chakra III restera en service pendant au moins 10 ans et remplacera le Chakra II qui est loué dans des conditions similaires depuis 2012. Il est possible que la location de ce dernier, qui doit s’arrêter en 2022, puisse être prolongée de 5 ans jusqu’à ce que le nouveau sous-marin soit terminé et testé.

Le sous-marin nucléaire retenu, sous cocon, avait été transféré en 2014 vers le port de Severodvinsk. Selon des sources, une fois terminé, il sera similaire à un sous-marin neuf, vue l’étendue des travaux nécessaires pour le rendre opérationnel.

Il s’agit de reconstruire et remettre en service le réacteur nucléaire et d’installer un grand nombre d’équipements de communication et de senseurs d’origine indienne.

Référence :

Economic Times (Inde)