Le ministère canadien de la défense prépare la modernisation de sa flotte de sous-marins. Le chef de la marine espère que les travaux puissent commencer dans les prochains mois.

Les 4 sous-marins canadiens de la classe Victoria ont eu un passé agité puisqu’ils ont été achetés d’occasion à la Grande-Bretagne en 1998. Les gouvernements successifs ont investi des centaines de millions $ dans des réparations et des améliorations constantes.

Le commandant de la marine royale, le vice-amiral Ron Lloyd a déclaré que les sous-marins à propulsion classique, les HMCS Chicoutimi, Victoria, Corner Brook et Windsor, avaient atteint un tournant.

Lloyd a souligné que le HMCS Chicoutimi a récemment passé 197 jours dans le Pacifique et en Asie, alors même que le HMCS Windsor patrouillait en Méditerranée.

« Si le fait que nous ayons eu 2 sous-marins déployés en même temps, n’est pas la preuve de la réussite du programme, je ne sais pas ce qu’il faudrait, » explique l’amiral Lloyd.

L’heure tourne pour les 4 sous-marins : sans modernisation, le 1er atteindra la fin de sa vie en 2022, et le dernier en 2027.

Les responsables du ministère travaillent maintenant à la modernisation des 4 sous-marins, afin qu’ils puissent continuer à naviguer jusque dans les années 2030.

Les travaux les plus importants devraient commencer d’ici 3 à 4 ans, mais l’amiral Lloyd a indiqué que des travaux mineurs commenceraient dès mars prochain.

Le coût de la modernisation reste inconnu. L’amiral Lloyd a indiqué qu’il pourrait atteindre environ 2 milliards $.

Référence :

Montreal Gazette (Canada)