Qualifiant la collision mortelle survenue en aout impliquant le destroyer John S. McCain — qui avait provoqué la mort de 10 marins, de “évitable”, le commandant de la 7è Flotte a démis de leurs fonctions le commandant et le commandant en second du destroyer.

Le commandant du McCain, le Cmdr. Alfredo J. Sanchez, et le commandant en second, le Cmdr. Jessie L. Sanchez, ont été démis mercredi matin de leurs fonctions au Japon, selon un communiqué de la 7è Flotte.

« Alors que l’enquête se poursuit, il est évident que la collision était évitable. Le commandant a fait preuve de mauvais jugement, et le commandant en second a manqué de leadership dans le programme d’entraînement du bâtiment, » explique le communiqué.

Les 2 officiers, qui n’ont aucun lien de parenté, ont été démis pour une perte de confiance, selon l’état-major.

Le Cmdr. Ed Angelinas, ancien commandant du destroyer McCampbell, assume le commandement temporaire du bâtiment qui doit être réparé au Japon.

Le Lt. Cmdr. Ray Ball, chef mécanicien du croiseur Antietam, sera le commandant en second du McCain.

Référence :

Navy Times (Etats-Unis)