L’Inde et la France vont lancer, après les élections présidentielles, des négociations pour augmenter le contrat des sous-marins Scorpène. L’Inde souhaite intégrer plusieurs améliorations à la proposition pour 3 nouveaux sous-marins que les 2 parties discuteraient, a indiqué un haut responsable indien de la défense.

« Nous étudierons le coût des modifications, en nous basant sur cela, nous prendrons la décision de construire les sous-marins supplémentaires ou de poursuivre l’achat d’un nouveau type de sous-marins comme prévu, » a expliqué le responsable.

Le chantier naval indien de Mazgaon Docks Ltd. (MDL), à Mumbai, construit 6 sous-marins classiques de la classe Scorpène dans le cadre d’un accord de transfert de technologies signé en octobre 2005.

Après une série de retards, le premier exemplaire, le Kalvari, effectue actuellement ses essais à la mer et devrait être opérationnel d’ici quelques mois. Le 2è, le Khanderi, a été lancé en janvier et a commencé ses essais à la mer.

Un autre responsable a précisé que des discussions approfondies se dérouleraient dans le cadre du dialogue stratégique France-Inde, prévu vers le mois de décembre.

D’après le programme actuel, les 6 sous-marins déjà commandés doivent être lancés vers 2020. Les 2 parties souhaitent donc conclure un accord avant cette date afin de maintenir la ligne de production en fonction et de préserver l’expertise acquise.

Référence :

The Hindu (Inde)