La Grande-Bretagne a lancé la construction de la future génération de sous-marin nucléaire lanceur d’engins.

Le secrétaire britannique à la défense, Michael Fallon, a annoncé l’attribution d’un contrat de 1,3 milliard £ à BAE Systems pour la première partie de la construction du Successor.

Une cérémonie se déroulera la semaine prochaine au chantier BAE Systems au cours de laquelle Fallon procédera officiellement à la découpe de la première tôle d’acier du sous-marin.

Cette première étape de construction concerne les structures de la salle des machines, dont les panneuax de contrôle du réacteur.

Le programme Successor prévoit la construction de 4 SNLE qui viendront remplacer dans les années 2030 les actuels SNLE de la classe Vanguard.

Référence :

Naval Today (Etats-Unis)