Le groupe français iXBlue a récemment remporté le programme de renouvellement des gyrocompas de la marine britannique. En tout, 35 bâtiments de surface et sous-marins de la Royal Navy vont être dotés chacun de deux centrales de navigation inertielles Marins M7. Basé sur la technologie des gyroscopes à fibre optique, ce système est extrêmement précis, puisque sa dérive est annoncée à moins d’un mille nautique en 72 heures, en surface ou en plongée, au sein d’environnements où les signaux de positionnement par satellite sont inaccessibles.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine