• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 janvier 2019.

Le 17 décembre 2018, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a réalisé un exercice anti-pollution dans la baie de Saint-Paul, à l’ouest de l’île de la Réunion. Tout l’équipage ainsi que l’équipe spécialisée de la Base navale de Port-des-Galets ont été mobilisés pour cette grande première sur l’île. Retrouvez l’article sur le (...)

0 | 20
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 janvier 2019.

Le 17 décembre 2018, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a réalisé un exercice anti-pollution dans la baie de Saint-Paul, à l’ouest de l’île de la Réunion. Tout l’équipage ainsi que l’équipe spécialisée de la Base navale de Port-des-Galets ont été mobilisés pour cette grande première sur l’île. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 décembre 2018.

Le 7 décembre 2018, le bâtiment multi-mission (B2M) Champlain a achevé sa tournée de ravitaillement des îles Éparses (TRDI) dans le canal du Mozambique. Quatre fois par an, le bâtiment assure le soutien logistique des détachements de l’armée de Terre d’Europa, de Juan de Nova et des Glorieuses, en passant par Mayotte. Lors de cette dernière mission, il a livré 38 tonnes de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 août 2018.

Déployé depuis le 9 juillet dans le cadre d’une mission de surveillance maritime dans la zone sud de l’océan Indien, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a procédé au contrôle de cinq embarcations en action de pêche illicite le 5 août 2018 sur le banc du Geyser, zone économique exclusive française des Glorieuses (TAAF), au large de Mayotte. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 mars 2018.

Le 17 février 2018, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a entrepris une nouvelle tournée de ravitaillement des îles Éparses (TRDI). Ces îles, dispersées dans le Canal du Mozambique à l’Ouest de Madagascar, représentent un enjeu économique et politique important pour la France. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 décembre 2017.

Du 27 novembre au 6 décembre 2017, l’île de La Réunion et ses approches ont été le théâtre de manœuvres conjointes entre les forces armées françaises dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) et l’armée sud-africaine. L’Afrique du Sud était notamment représentée par la frégate Amatola, de la classe Valour, ainsi que par un aéronef Dakota auquel et un état-major de force. Le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 7 décembre 2017.

Les différentes phases « training » d’OXIDE 2017 ont permis aux deux navires engagés, SAS Amatola pour la South African Navy et B2M Champlain pour la Marine Nationale, de réaliser un entraînement de ravitaillement à la mer. Manœuvre pour le moins délicate, vu la proximité nécessaire entre les deux coques (bord à bord à moins d’une quarantaine de mètres), qui a été réalisée (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 août 2017.

Le bâtiment multi-mission Champlain a mené sa première tournée de ravitaillement des îles Éparses : Europa, Juan de Nova, Mayotte et les Glorieuses. Le bâtiment, armé d’une imposante grue et d’une embarcation de servitude (EMBSV) capable de plager et de transporter des volumes de fret importants à haute vitesse, a pu délivrer plus de 50 tonnes de fret, 20m3 de gazole, 2m3 (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 juillet 2017.

Le 4 juillet 2017, le Chef d’état-major de la Marine a admis au service actif la frégate multimissions (FREMM) Languedoc et le bâtiment multimissions (B2M) Champlain, poursuivant ainsi la modernisation de la flotte de la Marine à l’horizon 2025. Frégate Languedoc Troisième frégate multimissions (FREMM), elle est désormais déclarée apte aux opérations par la Marine (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 27 juin 2017.

Les marmailles de l’école Raoul Fruteau au Port auront l’honneur de visiter le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain ce mardi 27 juin. Le navire est arrivé il y a tout juste une semaine et les enfants ne parlent que de lui. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 juin 2017.

Le 22 juin 2017, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a été accueilli à son nouveau port-base à la base navale de La Réunion, après un mois et demi de traversée depuis Brest. Un accueil très symbolique lui a été réservé pour son arrivée au sein des Forces armées dans la zone sud de l’océan indien (FASZOI), avec un salut de dix-sept coups de canon au franchissement des (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 23 juin 2017.

L’accueil du Champlain est à la hauteur de l’évènement. Le nouveau patrouilleur multi-missions de la marine nationale a été accueilli en grande pompe (NDLR : à eau). Parti de Brest début mai, il a traversé la méditerranée, puis a emprunté le canal de Suez pour descendre dans l’océan Indien vers La Réunion. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 juin 2017.

Ce n’est pas tous les jours que la Marine nationale réceptionne à La Réunion un navire flambant neuf. Pour l’arrivée du Champlain jeudi prochain, la Royale va faire les choses en grand. Entre 8 h 30 et 10 heures, entre le front de mer de Saint-Paul et la Pointe-des-Galets, une parade navale accompagnera le bâtiment dont l’arrivée sera saluée par des coups de canon. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 mai 2017.

Derniers préparatifs avant le grand départ pour ce bâtiment multi-missions, surnommé le « Champlain ». Parti de Brest il y a une dizaine de jours, ce nouveau navire a fait escale dans le port de Toulon pour des ultimes réglages et approvisionnement. Il a pour mission de répondre à un besoin militaire et interministériel à destination de l’Outre-Mer, plus particulièrement (...)

  • Gilles Corlobé
  • Dernière mise à jour le 16 mai 2017.

Alors que ce n’était pas prévu à l’origine, le B2M Champlain a effectué une escale à Toulon pour embarquer des conteneurs de matériels destinés à des unités basées à Djibouti et à La Réunion. La première et probablement la dernière fois que le Champlain verra le Mont Faron. Certains membres de l’équipage sont toulonnais. Ce fut donc pour eux une occasion imprévue de revoir leur (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 12 mai 2017.

Dimanche 14 et lundi 15 mai, le bâtiment multi-missions Champlain, troisième d’une série de quatre unités construites par le chantier Piriou-Kership à Concarneau et qui aura comme port-base Port-des-galets à la Réunion, effectuera une escale inédite et sans doute unique à Toulon. Le Champlain et ses 23 marins ont quitté Brest le 2 mai pour un transit de 8000 nautiques (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 5 mai 2017.

Mardi 2 mai 2017, le troisième B2M (bâtiment multi-missions) de la Marine nationale, le Champlain, a quitté définitivement Brest et la métropole pour son port-base à la Réunion, qu’il va rejoindre fin juin. Son déploiement de 8 000 nautiques va être jalonné d’escales en Atlantique, Méditerranée et océan indien. Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 4 mai 2017.

Direction Port-les-Galets pour le Champlain. Parti de Brest, mardi, le bâtiment multimission (B2M) de la Marine nationale devrait toucher ce port de La Réunion durant la seconde quinzaine de juin. Dans le sud de l’océan Indien, le Champlain accomplira des missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans une zone économique exclusive de (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 mai 2017.

Mardi 2 mai, à 10h, le B2M Champlain, troisième Bâtiment Multi-Missions de la Marine nationale, quittera définitivement Brest et la métropole pour rejoindre son port-base situé à la Réunion qu’il atteindra à la mi-décembre. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 28 avril 2017.

Troisième des quatre bâtiments multi-missions (B2M) réalisés par Piriou pour la Marine nationale, le Champlain doit quitter Brest en début de semaine prochaine. Cap sur La Réunion, où il sera basé, en remplacement du bâtiment de transport léger La Grandière, rentré en métropole l’été dernier pour y être désarmé. Retrouvez l’article sur le site du (...)