• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 août 2019.

La Délégation Générale pour l’Armement (DGA) a annoncé que le sous-marin nucléaire d’attaque de nouvelle-génération Suffren a été mis à l’eau pour la première fois ce jeudi au chantier naval Naval Group de Cherbourg. Le Suffren avait été inauguré le 12 juillet lors d’une cérémonie symbolique en présence du Président Emmanuel Macron. Sa mise à l’eau est intervenue sur le (...)

0 | 20 | 40
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 2 août 2019.

La Délégation Générale pour l’Armement (DGA) a annoncé que le sous-marin nucléaire d’attaque de nouvelle-génération Suffren a été mis à l’eau pour la première fois ce jeudi au chantier naval Naval Group de Cherbourg. Le Suffren avait été inauguré le 12 juillet lors d’une cérémonie symbolique en présence du Président Emmanuel Macron. Sa mise à l’eau est intervenue sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2019.

Le chef de l’État a inauguré le Suffren à Cherbourg (Manche) vendredi 12 juillet. Ce sous-marin nucléaire chasseur a pour missions de protéger des intérêts vitaux et d’aller au plus près des côtes pour obtenir des renseignements. Retrouvez l’article sur le site du journal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2019.

C’est le premier lancement de sous-marin français depuis plus de dix ans : Emmanuel Macron célèbre vendredi 12 juillet la fin de la construction du Suffren, premier d’une série de six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque (SNA), plus discrets et polyvalents. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 juillet 2019.

La nouvelle vague. L’industriel français Naval Group va dévoiler le sous-marin d’attaque à propulsion nucléaire (SNA) de dernière génération ce vendredi 12 juillet à Cherbourg en présence d’Emmanuel Macron et de la ministre des Armées Florence Parly. Baptisé Suffren en référence à l’un des marins français les plus connus, Pierre André de Suffren (XVIIIe siècle), ce submersible (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 9 juillet 2019.

Plus mobile, plus discret, plus endurant, mieux armé, le Suffren, premier sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de la classe Barracuda, doit être mis à l’eau à Cherbourg, le 12 juillet, en présence de la ministre des Armées Florence Parly et du président de la République, Emmanuel Macron. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 25 juin 2019.

Après 35 ans de service, le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Saphir est le premier des six SNA de type Rubis qui sera retiré du service actif à la fin du mois de juillet 2019. La loi de programmation militaire 2019-2025 assure le renouvellement des sous-marins nucléaires d’attaque de type Rubis par les sous-marins nucléaires de type Suffren, dont le premier sera (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 8 juin 2019.

Le compte à rebours a commencé en vue de la mise à l’eau du premier des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda. Avant cela, le Suffren va d’abord sortir du hall de construction du chantier Naval Group de Cherbourg. Une opération prévue au début du mois prochain dans la perspective d’une grande cérémonie qui devrait se dérouler le 12 juillet (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 février 2019.

La base navale de Cherbourg, où Naval Group a construit tous les sous-marins français, est juste hors norme. Actuellement, pas moins de trois sous-marins nucléaires d’attaques (SNA) sont en cours de construction dans la gigantesque cathédrale, la nef Maxime-Laubeuf, où s’assemblent tronçon par tronçon ces monstres des mers. En hauteur, ils équivalent à un immeuble de cinq (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 janvier 2019.

Il est en cours de construction et devrait être mis à l’eau l’été prochain. Le sous-marin nucléaire d’attaque « Le Suffren », de type Baracuda sera le premier d’une série de six. Par le passé, la ville de Saint-Tropez s’enorgueillissait de la frégate « le Suffren » de la Marine nationale, qu’elle parrainait déjà. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 1er décembre 2018.

Le programme, nommé Barracuda, avoisine les 10 milliards d’euros. Il concerne six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque. Le premier, Le Suffren, est pratiquement terminé, il sera mis en service en 2020. Il mesure 99 mètres de long et pèse 5.000 tonnes. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 novembre 2018.

De part et d’autre du chantier Laubeuf de Naval Group à Cherbourg (Manche), qui a vu passé des générations de sous-marins et d’ouvriers, des échafaudages entourent modules et morceaux de coques. Dans ce grand hangar, les trois premiers sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de type Barracuda prennent forme. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 30 novembre 2018.

Naval Group a accueilli une délégation de journalistes pour découvrir de l’intérieur le chantier de construction navale de Cherbourg. Un site de 50 hectares, uniquement dédié aux sous-marins, où travaillent 3500 employés de Naval Group et de nombreux sous-traitants. Cherbourg, ancien arsenal, a vu naître 107 sous-marins depuis 1899 dont les 16 à propulsion nucléaire de la (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 septembre 2018.

La marine nationale, qui doit sans cesse s’adapter aux menaces, est en train de mettre au point une nouvelle génération de sous-marins nucléaires d’attaque. En effet, le Barracuda est en cours de construction à Cherbourg, sur le chantier de Naval Group. Ce programme est développé dans la plus grande confidentialité. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 mars 2018.

Dans la perspective de la création de l’équipage rouge du SNA « Suffren » à l’été 2019, le groupe sous-marin (GSM) Cherbourg (qui constitue l’ossature de l’équipage d’armement) vient s’entraîner régulièrement sur les simulateurs « nouvelle génération » de l’école de navigation sous-marine de Toulon (ENSM/BPN). Retrouvez l’article sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 décembre 2017.

Toujours entouré par beaucoup de discrétion, l’achèvement du premier des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda se poursuit sur le site Naval Group de Cherbourg. Le Suffren doit être mis à l’eau en 2018, probablement au cours du second semestre. Pour la suite, la Marine nationale table désormais sur un début des essais en mer mi-2019 en (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 septembre 2017.

Après une période difficile sur le prototype, le programme des nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français en arrive enfin à la phase de production industrielle en série. Premier de cette classe appelée à succéder aux actuels Rubis de la Marine nationale, le Suffren, sur lequel l’ensemble des équipements sont maintenant intégrés, doit sortir dans les mois qui viennent (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 15 décembre 2016.

La livraison du Suffren, premier exemplaire de la nouvelle génération de sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de DCNS, du programme Barracuda, en construction à Cherbourg, est repoussée à 2019, a-t-on appris mercredi auprès de la Marine nationale. Retrouvez l’article sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 6 octobre 2016.

Le projet de loi de finances pour 2017 confirme ce dont on pouvait se douter. En construction sur le site DCNS de Cherbourg, la tête de série des nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda ne sera pas livrée avant 2019. Notifié en décembre 2006, ce programme majeur de la Marine nationale prévoyait initialement une réception du premier bâtiment en (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 septembre 2016.

En construction à Cherbourg, le Suffren, tête de série des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français du type Barracuda, ne sera pas mis à l’eau cette année, ni au premier trimestre 2017. C’est ce qu’indique le directeur de l’Unité de management Opérations navales (UM NAV) de la Direction Générale de l’Armement, interrogé sur le sujet par Mer et Marine. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 juillet 2016.

L’avant arrondi du navire est béant, la tôle noire a pris l’aspect d’une gueule de cachalot. Elle contient un énorme cylindre métallique, brillant : c’est le sonar de coque. Dans quelques jours, la mâchoire se refermera sur la pièce, la dissimulant pour toujours aux regards extérieurs. A Cherbourg (Manche), en cette mi-juin, 400 ouvriers s’affairent sur le chantier du (...)