À la poitrine, il porte fièrement l’écusson tricolore surmonté d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) et, surtout, du fameux « 500e » : à l’été 2018, le maître Romain a fait partie des 110 marins du Terrible, équipage bleu [chaque sous-marin dispose de deux équipages, bleu ou rouge], lors de sa patrouille opérationnelle d’environ deux mois et demi.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France