Le ministre chypriote de la défense, Savvas Angelides, et son homologue française Florence Parly auraient signé mercredi une lettre d’intention pour permettre à la marine nationale d’utiliser une base navale à Mari pour accueillir de façon permanente ses bâtiments.

Selon une annonce officielle, les 2 parties « ont confirmé par écrit l’intention des 2 pays de coopérer en vue de renforcer les capacités militaires de la République de Chypre et pour une coopération stratégique élargie au bénéfice des forces navales des 2 pays. »

Selon la presse, les 2 pays vont cofinancer une nouvelle zone d’accostage dans la base navale Evangelos Florakis de Mari pour permettre l’accostage de bâtiments de grande taille. Les travaux de mise à niveau de la base navale ont déjà commencé.

Le ministre Angelides a aussi informé Florence Parly sur les activités turques dans la zone économique exclusive de Chypre et a discuté des moyens de les contrer.

La ministre française a réitéré le soutien fort de la France à l’île et a condamné les activités de la Turquie qui, a-t-elle déclaré, violent la loi internationale et les droits souverains de Chypre.

Référence :

Ekathimeri (Grèce)