Des bâtiments des marines américaine, britannique et française ont lancé dans le golfe Persique l’exercice Artemis Trident de lutte contre les mines.

« Les mines constituent un risque pour les bâtiments de guerre ainsi que pour les navires de commerce, » explique la 5è Flotte US dans un communiqué.

« Comme les mines menacent indistinctement tout le trafic maritime, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne lancent un entraînement tactique pour lutter contre ce risque afin de soutenir la liberté de la navigation commerciale dans cette région d’importance critique. »

Cet exercice est destiné à renforcer la coopération, les capacités et l’interopérabilité mutuelle.

Les participants :
- US Navy : base avancée USS Lewis B. Puller (ESB 3), remorqueur USNS Catawba (T-ATF 168), chasseur de mines USS Sentry (MCM 3), patrouilleurs des garde-côtes USCGC Maui (WPB 1304) et USCGC Wrangell (WPB 1332).
- Royal Navy : RFA Cardigan Bay (L3009), chasseurs de mines HMS Shoreham (M112) et HMS Ledbury (M30).
- Marine Nationale : chasseurs de mines L’Aigle et Sagittaire.

Référence :

Naval Today (Etats-Unis)