L’assemblage de la première des deux frégates multi-missions à capacités de défense aérienne renforcées s’achève sur le site Naval Group de Lorient. Livrable au printemps 2021 à la Marine nationale, en vue d’une admission au service actif l’année suivante, la future Alsace sera mise à l’eau dans trois semaines. Neuf ans après la tête de série du programme, l’Aquitaine, en avril 2010. Une fois son armement à quai effectué, elle doit débuter ses essais en mer un an plus tard.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine