Vendredi dernier, le 8 mars, le capitaine de corvette Antoine Delaveau a pris à Toulon le commandement du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Rubis. Il commande un des deux équipages de 75 hommes (qui effectuent 220 jours de navigation par an) qui se relaient au bord de ce sous-marin en fin de carrière, puisqu’il a été mis en service en 1983. Le Rubis (premier de la série des 6 sous-marins français SNA ou sous-marins nucléaires d’attaque) a été prolongé de 3 ans, jusqu’en 2020, en attendant l’arrivée des sous-marins de nouvelles générations de type Barracuda.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

France Bleu