Un patrouilleur de la marine nationale, La Glorieuse, assiste depuis le mois de décembre son homologue fidjien dans la surveillance maritime de ses eaux.

Le commandant de La Glorieuse, le lieutenant de vaisseau Julien, explique qu’ils surveillent la pêche illégale dans les eaux fidjiennes depuis 2 mois.

« Nous patrouillons jour et nuit, près des côtes ou un peu plus loin. Nous avons signalé beaucoup de bateaux de pêche aux autorités compétentes. »

Le lieutenant de vaisseau Julien a indiqué que, au cours des 2 derniers mois, ils avaient repéré plus de 30 navires effectuant de la pêche illégale dans la zone économique exclusive de Fidji. Le principal rôle du patrouilleur français est de fournir des informations.

Référence :

FBC News (Fidji)