Nous avons suivi la formation très particulière de pilotes de Rafale. Ils sont déjà rompus aux atterrissages sur les pistes de nos bases. Mais c’est une toute autre histoire quand il s’agit de se poser sur le porte-avions français. Un terrain d’entraînement qui ne pardonne pas la moindre erreur.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

TF1