La frégate Cassard s’est amarrée fin janvier dans le port militaire de Mumbai. Il s’agissait de la première concrétisation de l’accord de soutien logistique réciproque signé entre les 2 pays lors de la visite d’Etat en Inde du Président Emmanuel Macron en mars 2018 et qui est entré en vigueur il y a quelques semaines.

Cela illustre de plus d’une façon l’approfondissement du partenariat entre l’Inde et la France en océan Indien, guidé par la “Vision stratégique commune” adoptée l’an dernier par les 2 pays, et l’excellente coopération entre leurs 2 marines.

En novembre dernier, la frégate Cassard avait conduit une mission de sauvetage pour l’équipage indien d’un pétrolier qui venait de chavirer.

Lors de son escale à Mumbai du 24 au 29 janvier, le Cassard accueillera la visite d’une délégation militaire européenne destinée à promouvoir le rôle de l’Union Européenne dans la lutte contre la piraterie et pour la sécurité maritime. Ce sera l’occasion de rappeler la participation régulière des forces françaises à l’opération “Atalanta” et aux opérations de l’Union européenne en général. Peu après son départ de Mumbai, le Cassard intégrera l’opération Atalanta.

L’Inde et la France ont des intérêts communs. Les 2 pays font face aux mêmes défis avec les mêmes valeurs : liberté de navigation, lutte contre la piraterie, et sont déterminés à renforcer la coopération économique et à promouvoir la lutte contre les changements climatiques. L’Inde et la France cherchent aussi à contre-balancer l’influence de la Chine au travers de leur coopération navale en océan Indien.

Référence :

Economic Times (Inde)