Destiné aux Antilles, le Dumont d’Urville, quatrième et dernière unité du programme des bâtiments multi-missions (B2M) de la Marine nationale, a quitté le chantier Piriou de Concarneau et rejoint Brest le 9 janvier. Après ses essais, il va connaître une période d’entrainement de son équipage et de vérification de ses capacités militaires. A l’issue, le Dumont d’Urville doit rejoindre au printemps la base de Fort-de-France, en Martinique, où arrivera également en fin d’année un nouveau patrouilleur, La Combattante, en achèvement au chantier boulonnais Socarenam.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Mer & Marine