Le 5 décembre 2018, le Groupe aérien embarqué (GAé) vient de qualifier officiellement vingt pilotes, nouvellement embarqués sur le porte-avions Charles-de-Gaulle. Après deux semaines intenses, les officiers d’appontage viennent de valider la qualification de l’ensemble des jeunes pilotes, consacrant ainsi un parcours de cinq ans d’apprentissage, dont deux années passées aux États-Unis. Ces marins du ciel ont déjà cumulé des centaines d’heures dans les airs durant leurs années de préparation et pourtant, tous sont d’accord pour dire que rien n’a vraiment été achevé tant qu’ils n’ont pas réussi à accrocher le fameux brin d’arrêt, en pleine mer.

Retrouvez l’article sur le site.

Référence :

Marine Nationale