La force sous-marine de l’US Navy est en train de créer une escadrille “d’agresseurs” afin de s’assurer que tous les sous-marins sont prêts au combat alors que la Russie et la Chine renforcent leurs capacités sous-marines, a déclaré mercredi dernier le commandant des forces sous-marines américaines.

Le vice-amiral Charles Richard, qui a pris ses fonctions en aout, a attiré l’attention lors d’une cérémonie de changement de commandement en déclarant à ses équipages de « se préparer pour la bataille. »

Depuis sa prise de fonction, il a pris plusieurs mesures dans le cadre d’un plan — mis à jour en mars pour suivre la National Defense Strategy — qui prévoit de concentrer l’entrainement et la certification sur le combat et de développer de nouveaux outils et concepts pour s’adapter aux évolutions de la guerre sous-marine.

Le plan, baptisé Intentions du Commandement pour les Force sous-marines et le soutien, conduit à une réorganisation de l’entraînement pour les sous-marins d’attaque, a déclaré l’amiral Richard en s’adressant à la Naval Submarine League lors de sa conférence annuelle.

« Nous avons restructuré et réorganisé la période d’entrainement des sous-marins d’attaque afin de nous assurer qu’ils sont prêts pour des combats de haute-intensité. Y compris ce que nous avions l’habitude d’appeler la Tactical Readiness Evaluation (Evaluation de la préparation tactique) et qui est désormais une Combat Readiness Evaluation (Evaluation de la préparation au combat) afin de bien nous assurer que nous sommes concentrés sur le combat, » a-t-il expliqué.

« Nous avons réorganisé la certification préalable au déploiement, afin d’éliminer les doublons, mettre la priorité au bon endroit. Je vais ajouter que je vais instaurer de la compétition dans tout ce que nous faisons dans la force sous-marine. Je veux qu’il y ait des gagnants et des perdants, exactement comme il y en a lors des combats. Cela n’a aucun intérêt de savoir que vous êtes au niveau attendu, si votre adversaire est plus au niveau que vous. Vous perdez toujours et, dans cette compétition, vous pouvez ne pas rentrer à la maison. »

Cette nouvelle escadrille s’appuie sur l’objectif de créer des compétitions entre sous-marins plus réalistes et de s’assurer que la Navy est prête à gagner. L’amiral Richard souligne que ce projet reproduit ce que l’aéronavale américaine fait à “Top Gun”.

Le Cmdr. Sarah Self-Kyler, porte-parole, précise que, contrairement à Top Gun, cette escadrille n’aura pas ses propres sous-marins, uniquement consacrés à l’entrainement et à combattre d’autres sous-marins dans des exercices. Il comprendra un nombre de personnels, dont le nombre n’est pas encore fixé, et qui comprendrait des civils, des réservistes et du personnel d’active, qui travailleraient avec les équipages autant que le calendrier opérationnel et d’entrainement le permet.

Référence :

US Naval Institute News