La décision de doter ou non la France d’un deuxième porte-avions sera prise dans le cadre de la prochaine loi de programmation militaire, soit à partir de 2025. La Marine nationale plaide pour la construction d’un nouveau navire pour permettre à la France d’assurer une "permanence à la mer".

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Challenges