Jamais depuis la chute de l’Union soviétique, la flotte et l’aviation russes n’avaient tenu de manœuvres conjointes en Méditerranée : c’est par ces superlatifs que Moscou présente les exercices militaires conjoints qui se dérouleront du 1er au 8 septembre, dans une zone en pleine ébullition du fait du conflit syrien. Vingt-six bâtiments en provenance de la flotte du Nord, de la flotte de la Caspienne et de la mer Noire convergent dans la région, avant de se regrouper sous la bannière du croiseur lance-missiles Maréchal Oustinov. Ils seront rejoints par 34 appareils, bombardiers, chasseurs lance-missiles et de reconnaissance anti-sous-marine, décollant notamment de la base russe de Hmeimim, en Syrie.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Figaro