Le groupe école de la marine est revenu à bon port ce matin : le BPC Dixmude, qui portait l’essentiel des élèves, et son chien de garde, le Surcouf, ont touché le quai à l’heure. Certains jeunes officiers étaient tellement attendus dans leurs affectations... qu’ils les ont déjà rejointes avant même la fin de la campagne. On le sait, la Jeanne est un outil de formation, mais c’est aussi un outil de rayonnement pour la France, comme l’attestait la tripotée de drapeaux signifiant autant d’escales chez les Alliés (et prospects) de la France. Mais aussi un outil flottant, à deux bateaux plus un drone, pour le CEMA, afin d’alimenter sa composante connaissance et anticipation.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Mamouth