C’est un des piliers du plan stratégique que le chef d’état-major de la Marine doit dévoiler d’ici la fin du mois : les huit frégates multimissions (Fremm) auront chacune deux équipages, à l’instar des sous-marins nucléaires d’attaque et lanceurs d’engins ou encore des bâtiments multimissions (B2M).

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Ouest-France