L’équipage du Charles de Gaulle ne connaît pas le chômage technique ! En effet, en raison des travaux de rénovation sur l’unique porte-avions français, des pilotes de “la Royale” ont embarqué à bord du porte-avions américain USS George H. W. Bush pour ne pas perdre la main. Pendant dix jours, 350 marins français (pilotes, mécaniciens, personnel de pont d’envol...), ainsi que 12 Rafales et un avion de surveillance Hawkeye, vont ainsi répéter leurs gammes lors de cet entraînement intensif.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Euronews