La plus belle victoire est sans sans doute celle de l’avancement du calendrier du successeur du Charles-de-Gaulle, alors qu’on sait que les priorités historiques de la marine reposent avant tout sur la dissuasion, puis les frégates. Au passage, les pétroliers de la marine à simple coque devraient aussi être changés, de quoi éviter une belle marée noire potentielle, qui ferait, elle aussi désordre.

Retrouvez l’article sur le site du journal.

Référence :

Le Mamouth