A l’abri des regards, cette bataille navale est le secret le mieux gardé de la 5e République. Une équipe du Journal de la Défense a embarqué à bord du dernier-né des sous-marins nucléaires : Le Terrible. Dans les entrailles de ce monstre d’acier, une centaine d’hommes, en huis clos jours et nuits. Soumis au secret des opérations, l’équipage d’un sous-marin vit « coupé du monde » avec interdiction de communiquer à l’extérieur. Ils sont loin de leur famille, soumis à la lumière artificielle et à la promiscuité. Qui sont ces hommes qui ont fait le choix d’une vie « à contre-courant » ?

© Ministère de la défense