Le sous-marin Newport News naviguait en plongée et quittait le Golfe Persique lorsqu’un pétrolier géant japonais est passé au-dessus de lui àgrande vitesse, provoquant un effet d’aspiration qui a fait monter le sous-marin et heurter le pétrolier, a déclaré mardi la Navy.

L’USS Newport News
Le sous-marin nucléaire d’attaque USS Newport News (SSN 750), de la classe Los Angeles, quitte le port de Souda Bay (Grèce) (photo d’archive). Le Newport News est basé àNorfolk. Photo U.S. Navy (Paul Farley), tous droits réservés.

Tels sont les résultats préliminaires de l’enquête sur la collision entre le sous-marin basé à Norfolk et le Mogamigawa, un pétrolier de 300.000 tonnes.

Tous les 2 se dirigeaient vers le Sud, traversant le détroit d’Ormuz, encombré et étroit, pour se rendre en Mer d’Arabie.

"Lorsque le pétrolier est passé au-dessus du sous-marin, il a aspiré le sous-marin vers lui," a déclaré le Lt. Cmdr. Chris Loundermon, porte-parole des forces sous-marines à Norfolk.

"C’est un principe physique appelé l’effet Venturi," a-t-il indiqué.

Le Mogamigawa
Un pétrolier de 300.000 tonnes, mesurant 370 m de long.

Le Mogamigawa, construit en 2001, est un super tanker qui déplace 300.000 tonnes d’eau — 3 fois le déplacement d’un porte-avions américain moderne [1].

Le Newport News, un sous-marin nucléaire d’attaque de la classe Los Angeles, déplace 6.900 tonnes d’eau.

"C’est un très, très gros navire qui se déplace très vite," a indiqué Loundermon.

Personne n’a été blessé sur aucun des 2 navires, a indiqué la Navy, et les dégâts subis par les 2 navires sont relativement mineurs.

Cette collision est la cinquième impliquant un sous-marin américain dans les 6 dernières années, selon les archives des journaux.

Quatre de ces incidents impliquaient des navires de surface. Dans un cas, un sous-marin a heurté une montagne sous-marine.

Le Newport News est entré en collision avec le Mogamigawa alors qu’il naviguait en plongée en Mer d’Arabie vers 22:30 (heure locale), a indiqué la Navy.

Ensuite, il s’est dirigé vers Bahrein pour des vérifications appronfondies.

"Il se dirige vers le port maintenant," a déclaré mardi soir le Cmdr. Kevin Aandahl, un porte-parole du Commandement Central des Forces Navales à Bahrein.

Les dégâts subis par le Newport News semblent cantonnés à l’avant, a-t-il indiqué. Le kiosque et le réacteur nucléaire n’ont pas été touchés, a-t-il indiqué.

Il a refusé de préciser la vitesse ou l’immersion du sous-marin au moment de l’impact.

Aandahl a insisté sur le fait que le Newport News ne faisait pas surface au moment de l’incident, contrairement à ce qu’avait auparavant rapporté CNN.

Le détroit d’Ormuz sépare le Golfe Persique du Golfe d’Oman et de la Mer d’Oman. Il mesure environ 40 nautiques de large — 25 nautiques au point le plus étroit.

Le détroit, qui est le point de passage obligé le plus important pour le pétrole, a des voies entrantes et sortantes de 2 nautiques de large pour le trafic des pétroliers, séparées par une zone tampon de 2 nautiques de large (dispositif de séparation de trafic).

Le Newport News a quitté Norfolk en même temps que le porte-avions Eisenhower en octobre pour un déploiement de 6 mois au Moyen-orient.

Le Mogamigawa naviguait entre le Golfe Persique et Singapour avec un équipage de 8 Japonais et 16 Phillipins. L’équipage du sous-marin est d’environ 130 marins.

Les 4 autres collisions survenues dans les 6 dernières années sont :
- 05/09/2005 : Le sous-marin Philadelphia et le cargo turc Aysen entrent en collision vers 2 heures du matin, à 30 milles au large de Bahrein, dégâts mineurs.

Le Aysen essayait de dépasser le sous-marin et s’est approché du Philadelphia par bâbord.

Le cargo a endommagé l’hélice, les barres de plongée, un périscope et a éraflé la coque du Philadelphia.

- 09/01/2005 : Le sous-marin d’attaque San Francisco, naviguant à grande vitesse près de Guam, heurte une montagne sous-marine, tuant un marin et en en blessant 24.

- 02/11/2002 : Le sous-marin Oklahoma City heurte un cargo Norvégien dans l’Ouest de la Méditerrannée, endomageant le kiosque et le périscope du sous-marin. Personne n’a été blessé.

Le commandant a été relevé de ses fonctions.

- 09/02/2001 : Le sous-marin d’attaque Greenville heurte le navire scientifiqe Ehime Maru au large des côtes d’Hawaï en faisant une manoeuvre de remontée d’urgence au cours d’une croisière de démonstration pour des visiteurs civils. 9 membres d’équipage du navire japonais sont morts.

Le National Transportation Safety Board [2] conclue que la collision a été provoquée par une communication inadéquate entre les officiers supérieurs de l’équipage.

Le commandant a été relevé de ses fonction et pris sa retraite.

Notes :

[1C’est près de 8 fois le déplacement du Charles de Gaulle.

[2Equivalent de notre BEA/Mer (Bureau Enquêtes Accidents.

Référence :

Virginian Pilot