Selon la presse officielle iranienne, un sous-marin iranien de conception locale, le Younes, qui avait été envoyé en mission dans les eaux internationales, est rentré mardi dernier.

Le sous-marin iranien Younes avait été envoyé en mission dans les eaux internationales en avril dernier. C’est le premier sous-marin iranien à naviguer en haute-mer.

Il a traversé la mer d’Oman, le nord de l’océan Indien, le golfe d’Aden et la mer Rouge. Il a identifié et intercepté des navires de surface et des sous-marins appartenant à divers pays, pendant sa mission de 66 jours.

Un responsable naval iranien, Hossein Hariri, a expliqué que la « présence du sous-marin en haute-mer prouvait que la marine iranienne n’était pas simplement capable de mener des missions en surface mais aussi sous la surface ».

« Les systèmes modernisés qui ont été utilisés pendant la mission, ont été testés avec succès et la présence du sous-marin dans les eaux internationales a augmenté la confiance en soi de la République Islamique d’Iran et a fait la preuve de sa puissance, » a-t-il poursuivi.

L'analyse de la rédaction :

Le Younes est en réalité un sous-marin de construction russe, classe Kilo (projet 0877EKM), et non pas un sous-marin de conception locale comme le prétend la presse officielle. Certaines sources indiquent une modernisation en 0877.3 (la même que celle subie par les sous-marins indiens).

Selon certains observateurs, en particulier américains, il ne s’agit que de propagande. Une chose est certaine, le sous-marin n’a qu’une autonomie de 45 jours. Si il a bien effectué une mission de 66 jours, cela signifie qu’il s’est ravitaillé quelque part...

Référence :

Iranian Students News Agency