• Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 22 mai 2019.

Un détachement Atlantique 2, déployé depuis février dernier sur la base aérienne projetée (BAP) au Levant a achevé sa mission le 6 mai dernier. Deux aéronefs se sont ainsi succédé sur la BAP totalisant 23 missions de reconnaissance et de surveillance et plus de 200 heures de vol. L’Atlantique 2 a contribué au volet renseignement de l’opération. Habituellement dédié aux (...)

0 | ... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | 200
  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 avril 2015.

Le groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions CharlesdeGaulle a quitté le golfe arabo-persique en franchissant le détroit d’Ormuz le 18 avril 2015. Il a ainsi mis un terme à huit semaines de contribution aux opérations aériennes conduites dans le cadre de l’opération Chammal.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 20 avril 2015.

Il était engagé depuis le 23 février dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe État islamique. Le porte-avions français Charles de Gaulle a terminé sa mission et a quitté le golfe Persique samedi, a indiqué dimanche l’état-major français des armées. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 17 avril 2015.

Les pilotes des avions se sont longuement préparés pour cette mission délicate. "Dès que l’ennemi bouge ou dès qu’on a la sensation qu’il est à un endroit, on met les moyens d’investigation : des caméras thermiques sur les avions... Quand on a acquis la certitude que ce sont bien des combattants de Daech et qu’ils sont nuisibles, on peut aller jusqu’au tir", témoigne le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 14 avril 2015.

Engagé depuis le 23 février dans la lutte contre le groupe terroriste Daech en Irak, le porte-avions Charles de Gaulle devrait quitter dans les prochains jours l’opération Chammal. Le bâtiment va poursuivre son déploiement en quittant le Golfe Persique pour rejoindre l’Inde à la fin du mois d’avril. Le groupe aéronaval français, qui fera escale à Goa, doit notamment (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 13 avril 2015.

Le porte-avions français est parti de Toulon le 13 janvier, pour participer, dans le cadre de la coalition internationale, à des frappes contre l’État islamique. Dans quelques jours, il quittera le golfe Persique pour l’océan Indien et croisera au large des côtes yéménites. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 avril 2015.

Le porte-avions Charles-de-Gaulle mouille actuellement au large de l’Iran dans le cadre de la coalition avec les États-Unis dans la lutte contre Daesch. L’objectif est d’aider quotidiennement dans les airs les forces irakiennes qui, au sol, luttent contre l’État islamique. L’article est disponible sur le site du (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 avril 2015.

Le contre-amiral Eric Chaperon, commandant le groupe aéronaval, et le contre-amiral Chris Grady, commandant du groupe du porte-avions Carl Vinson et de la Task Force 50, se sont rencontrés le 8 avril à bord du porte-avions Charles de Gaulle pour évoquer l’interopérabilité et l’intégration entre les 2 marines. Le Charles de Gaulle et l’USS Carl Vinson mènent des (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 26 mars 2015.

Personnels et officiers, français ou étrangers, armuriers... tous s’affairent sur le Charles de Gaulle, actuellement en opération au large de l’Irak. Ce sont eux, notamment, qu’a choisi de nous présenter, pour sa deuxième chronique quotidienne, Jean-Marc Tanguy, envoyé spécial du marin, actuellement en reportage à bord du porte-avions. L’article est disponible sur le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 21 mars 2015.

Le golfe Persique est une des zones les plus contraignantes de la planète : entre 30 et 65 mètres de fond, des États riverains qui s’observent en chiens de fusil et, au milieu, deux porte-avions : un français et un américain. « Quand je suis venu ici pour la première fois il y a vingt-cinq ans comme midship, il y en avait six », observe le pacha du Charles de Gaulle, le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 18 mars 2015.

Troisième semaine de mission pour le Charles-de-Gaulle dans le golfe Persique. Le navire de guerre français croise quelque part au large de l’Irak. C’est de là que les chasseurs bombardier prennent leur envol pour appuyer, notamment, les troupes irakiennes qui combattent les jihadistes à Tikrit où une vaste offensive est menée contre l’organisation Etat islamique. (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 19 mars 2015.

Le 8 mars, alors que le chef d’état-major des armées français recevait son homologue américain à bord du Charles de Gaulle, le porte-avions américain USS Carl Vinson l’avait rejoint pour naviguer à ses côtés pendant quelques heures. L’occasion de réaliser des images aussi rares que spectaculaires.

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 11 mars 2015.

Bras tendu vers le ciel, un drapeau vert à la main droite, le chef de pont aboie son ordre. « Pleins gaz ! » Les réacteurs du Rafale s’embrasent, crachant le feu par deux tuyères. Ultime tour d’horizon, dernier salut du pilote et le drapeau s’abaisse. Une claque phénoménale ­secoue le porte-avions. Sous les poussées conjuguées des moteurs et de la catapulte, le (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 mars 2015.

Le 8 mars 2015, le chef d’état-major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers, a reçu son homologue américain le général Martin Dempsey à bord du porte-avions Charles de Gaulle qui est déployé, avec le groupe aéronaval, dans le nord du golfe arabo-persique dans le cadre des opérations conduites contre le groupe terroriste Daech en (...)

  • Rédacteur en chef
  • Dernière mise à jour le 10 mars 2015.

Le 8 mars 2015, le général de Villiers accueillait le général Martin Dempsey, son homologue américain à bord du porte-avions Charles de Gaulle. Les deux hommes, qui s’entretiennent régulièrement afin de partager leurs analyses stratégiques, se sont retrouvés dans le Nord du golfe arabo-persique pour faire le point sur les opérations en cours en Irak et marquer le très (...)