Le second des nouveaux navires d’assaut amphibies Français de la classe Mistral, le Tonnerre, est entré en service. La Marine Nationale avait reçu le premier de ces navires de 21.500 tonnes (le Mistral) l’an dernier. Tous les 2 avaient été commandés en 2001.

Ces 2 navires vont remplacer des navires amphibis plus anciens. Cela va donner à la France une force amphibie de 4 bâtiments. Les 2 nouveaux navires sont aussi équipés pour servir de bâtiments de commandement pour des opérations amphibies.

Les 2 navires sont similaires dans leur conception à la classe Américaine LPD 17 (San Antonio). Les 2 classes mesurent environ 205 m de long, mais les LPD 17 déplacent 25.000 tonnes. Les navires Français sont beaucoup plus automatisés, n’ayant besoin que d’un équipage de 180 marins, contre 396 sur les LPD 17. Pendant les longs trajets en haute mer, les Mistral n’ont besoin que de 9 officiers et marins de quart pour faire naviguer le navire.

Les Mistral peuvent accueillir 450 soldats, contre 700 sur les LPD 17. Tous les 2 ont à peu près la même place pour les hélicoptères, les engins de débarquement et les véhicules. Tous les 2 sont équipés d’hopitaux, celui des Mistral est plus grand. Les navires Américains ont cependant plus de senseurs à bord et de plus gros moteurs (et par conséquent ils peuvent aller plus vite). Les LPD 17 peuvent aussi accueillir des avions à décollage vertical comme le Harrier ou le F-35. Les Français pensent que le nombre, quoi que plus petit, de fusiliers-marins, qui sont des troupes très capables, est suffisant pour la plupart des missions. Et le plus petit nombre de personnes à bord permet de fournir de meilleures conditions de vie et de travail. C’est bon pour le moral et la disponibilité.

Une chose que les marines et les marins Américains ont noté est les coursives plus larges et plus hautes. Celui vient du fait que les concepteurs des navires ont interrogé les troupes et demandé quelles améliorations ils souhaiteraient. Il a été remarqué que dans les précédents navires amphibies, la taille standard (étroite) des coursives était un problème quand les troupes complètement harnachées se déplaçaient. Cela, plus la taille plus réduite de l’équipage, fait que les Mistral semblent d’une certaine manière vides, mais très spacieux. Une autre chose que les Américains ont remarquée, ce sont les bars situés dans les 2 salles de détente. Contrairement aux navires Américains, les Français autorisent la bière et le vin sur les leurs. Cela, plus des logements plus spacieux (rendus possible par l’équipage et le nombre de troupes accueillis à bord réduit), fait que les Mistral sont beaucoup plus confortables. Les navires Français peuvent être modifiés pour accueillir jusqu’à 700 personnes pour de courtes périodes, comme lorsqu’ils sont utilisés pour évacuer des civils d’une zone de guerre.

L’armement sur les 2 classes est défensif. Les Mistral sont chacun équipés de 2 lance-missiles anti-aérien à courte-portée, de 2 canons de 30 mm et de 4 mitrailleuses lourdes. Les Mistral peuvent rester en mer jusqu’à 45 jours sans être ravitaillé, et chacun ne coute qu’environ 600 millions de $. Le premier LPD 17 coute environ 2 milliards de $, et des amiraux Américains demandent au Congrès d’adopter certaines des méthodes d’acquisition Françaises les plus efficaces. Les LPD 17 ont été commandés en 1996, et le premier est entré en service il y a 2 ans. L’US Navy veut en acheter une douzaine, et insiste pour que le prix passe en dessous du milliard de $.

Référence :

Strategy Page (Etats-Unis)