Un destroyer de l’US Navy a rejoint jeudi 5 autres bâtiments français, japonais et australien en océan Indien pour un entraînement, indique la 7è Flotte américaine.

L’USS William P. Lawrence a rejoint le porte-avions français Charles de Gaulle dans le golfe du Bengale pour une série d’exercices avec le porte-hélicoptères japonais Izumo et son destroyer Murasame, la frégate australienne HMAS Toowoomba et son sous-marin HMAS Collins, a expliqué la 7è Flotte dans un communiqué publié jeudi.

Cet exercice — baptisé “La Pérouse” d’après l’officier de marine et explorateur du 18è siècle — a consisté en des entraînements à la navigation en formation, de tir réel, d’échange de communications, de sauvetage, de contrôle des dommages et de transferts de personnel, selon le communiqué.

« L’exercice “La Pérouse” est une occasion de développer des liens forts, des habitudes de travail et des connaissances mutuelles essentielles pour de bonnes pratiques entre nos marines opérant dans les mêmes régions d’intérêt, » a déclaré le contre-amiral Olivier Lebas, commandant du groupe aéronaval français. « Ces exercices reflètent notre implication commune dans la sécurité maritime en océan Indien et dans la région Asie-Pacifique. »

« L’exercice “La Pérouse” montre que nos forces maritimes peuvent travailler ensemble n’importe où dans la région Indo-Pacifique, » a déclaré le commandant de la 7è Flotte, le vice-amiral Phil Sawyer. « Il reflète nos valeurs, nos traditions communes, et les liens qui nous unissent. »

Référence :

Stars and Stripes (Etats-Unis)